Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Au vénérable père Paul, docteur en théologie
A Venise

Monsieur,
si me suiz long temps tenu en silence, par ce que l’estat des affaires ne me solicitent point1, pour cela toutefois n’ai-je pas pourlaissé de m’enquérir souvent de vostre santé et condition tant publique que particuliere, et de sousp…vous et aux votres ; ce que je pense devoir non seulement a nostre amitié ! Mais aussi au bien de la Chrétienté, duquel je vous croi faire partie.
Maintenant, ung nouveau et extraordinaire subiet me faict prendre la plume. C’est monsieur de la Trémouille, duc de Thouarre, jeune seigneur de grande esperance et fils d’un très illustre et magnanime prince2, lequel a désiré voir l’Italie. Il n’a point pensé bon d’estre satisfait s’il n’avoit le bon heur de vous approcher. Je le vous adresse donq par ceste-ci et vous prie de lui departir de vostre lumiere afin qu’il nous revienne plus capable de toutes bonnes choses. En quoi vous n’aurez point peu obligé nostre patrie, pour le poids et le prix tant de sa maison que de sa personne. Il a ung gouverneur près de lui, gentilhomme de bon lieu, plein de piété et de vertu, auquel se peuvent confier toutes bonnes affaires.
Se me vous devriez dire par ce que je doute que la presente sera long temps en chemin, seulement vous asseurerai-je qu’il n’y a personne qui plus vous honore et révère que moi qui suis…3.
Monsieur, salue humblement votre bonne grace et prie Dieu vous envoier sa sainte garde.

De Saumur, du 20e avril 1614

Vostre humble et tres affectionné à vous faire service
Du Plessis

  • 1. Depuis la mort d’Henri IV, en 1610, Duplessis-Mornay se trouve dans une situation délicate vis-à-vis de la régente et du jeune roi et il a préféré se retirer en son gouvernement de Saumur pour y défendre les garanties et libertés accordées aux réformés.
  • 2. Henri III de La Trémoïlle (1598-1674) est le fils de Claude de La Trémoïlle (1566-1604) et de Charlotte-Brabantine d’Orange-Nassau (1599-1664), fille du Taciturne et de Charlotte de Bourbon-Montpensier. Son père, comme sa mère et son épouse, appartiennent à la confession calviniste mais il abjurera, dans les mains de Richelieu, lors du siège de La Rochelle, le 18 juillet 1628. Il épouse Marie de la Tour d’Auvergne (1601-1665), fille du duc de Bouillon et d’Elisabeth de Nassau ; c’est elle qui a fait reconstruire leur château à Thouars, en 1638, selon des plans de Jacques Lemercier.
    Philippe Duplessis-Mornay étant exécuteur testamentaire du duc Claude, il est normal que, depuis 1604, il prenne soin de l’éducation du jeune duc et prépare son “grand tour”.
  • 3. Le copiste ne semble pas avoir jugé bon de transcrire des considérations banales et obligées.
texte_alternatif
TypeCopie
Chiffrementnon chiffrée
Signature

Du Plessis

Lieu

Saumur

Source

BU Sorbonne, ms 372, f. 67v.

Editions précédentes
  • Inédit