Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Nom: 
Badoer

Jacques (1570/80-1620) né et mort à Paris. Gentilhomme français d’origine vénitienne, il est le fils d’un marchand vénitien protestant, émigré en France et pillé le jour de la Saint-Barthélemy. Il a été élevé dans la religion réformée et, entre 1597 et 1599, il suit les cours à l’université de Padoue où il entretient des relations amicales avec Galilée. Il est d’ailleurs cité au début du Sidereus nuncius pour avoir incité Galilée à construire une lunette, à imitation de celle de Jacob Metius (sa lettre de mai 1609). Sa relation amicale avec Sarpi remonte à cette époque (Lett. 1608-05-13 à Foscarini, 1609-09-01 à Castrino) et il semble qu’une relation épistolaire directe s’établit entre les deux hommes, d’après une phrase de la lettre 1609-12-22 à Groslot. En 1599, il rentre en France où il établit des relations amicales avec les gallicans, tout en entrant dans le cercle de Mademoiselle de Gournay. Le père *Coton réussit à le convertir au catholicisme vers la fin de l’année 1603 : dans une lettre du 16 décembre 1653 à Turrettini, Jean *Daillé évoque cette conversion : « C’est ainsi que Coton débaucha Badouëre de nôtre communion, lui ayant premièrement effacé toute religion de l’âme, & puis y ayant ensuite aisément écrit la profession de la Romaine ; comme il le dit lui mesme au P. Paul, qui le rapporte dans une lettre manuscrite à M. Gilot que j’ai veue ».