Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Nom: 
Bongars
Prénom: 
Jacques
Date naissance: 
1546
Date mort: 
1612

né à Orléans et mort à Paris. Issu d’une famille protestante de Picardie, il possède des fiefs aux alentours d’Orléans. Après une première formation dans les écoles d’Iéna, Marbourg et Strasbourg, il rentre à Orléans (1571) et suit les cours de Jacques *Cujas en 1576. Diplomate et historien, auteur d’ouvrages sur l’histoire romaine : Epitome Pompeii Trogi de Justin. Bien que calviniste, il est secrétaire d’ambassade à Francfort puis ambassadeur à Rome, en 1585, quand Sixte V a fulminé une bulle contre Henri IV et il a placardé une réponse hardie sur la place du Campo dei Fiori, à Rome. En 1593, il est résident d’Henri IV auprès des princes allemands, tantôt à Strasbourg, tantôt à Francfort ; il est source d’informations pour Groslot qui, à son tour, les répercute à Sarpi (lettres 1608-08-05 à Groslot ; 1608-10-13 à Groslot) ou bien il semble entretenir une correspondance directe avec Sarpi (lettre 1609-03-17 à Groslot) et il pourvoit Sarpi en livre (lettre 1609-03-30 à Groslot). Dans sa lettre 1612-11-20 à Groslot, Sarpi évoque sa mort qu’il qualifie d’acerba. Il a publié la Gesta Dei per francos [Hanoviae, 1611] ; Epistolae ad Joachimum Camerarium,... scriptae et historicis ac politicis documentis instructae ... [Lugd. Batav., Elzevir, 1647] traduites en français par Messieurs de Port-Royal sous le pseudonyme de Fine de Brianville : Lettres de Jaques de Bongars, résident et ambassadeur du roi Henri IV vers les électeurs, princes et États protestants d’Allemagne [La Haye, A. Moetjens, 1695].