Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Nom: 
Borghese
Prénom: 
Bartolomeo
Date mort: 
† 1608

né à Sienne et mort à Paris. Depuis 1603, cet aventurier habite à Paris où il vend des remèdes merveilleux, devine l’avenir et prétend posséder la pierre philosophale, mène grand train en se déclarant fils du pape, Paul V Borghese. Sarpi souligne (lettre 1609-01-20 à Castrino) que cette usurpation pose le problème plus grave de la virginité du pape qui a fait vœu de chasteté. Pierre de l’Estoile écrit à son propos : Il étoit toujours avec les plus qualifiés de la cour auxquels il a donné des festins (Mémoires-journaux, Paris, Didier, 1857, p. 464). Il est évoqué par J-A. De Thou dans son Historia, vol. 10, lib. I, p. 243-244. Sarpi raconte longuement ce fait divers parisien car il y voit la main malfaisante de la curie et des jésuites. Le 29 juin 1608, le nonce *Ubaldini veut mettre un terme à cette supercherie et sollicite son arrestation ; le roi Henri IV charge son confesseur, le père *Coton, et le lieutenant-civil, François Miron, d’instruire le dossier. Ils découvrent que son vrai nom est Bartolomeo Lanceschi et qu’il a connu les cachots de l’Inquisition romaine comme faussaire et escroc. Une dépêche d’*Ubaldini du 14 octobre 1608, informe le pape que le lieutenant Miron communique copie des interrogatoires de Borghese à l’ambassadeur vénitien qui était toujours en quête des documents qui pouvait nuire au pontife. C’est peut-être la source d’information de Sarpi. Le 11 novembre 1608, Borghese est condamné à être pendu, étranglé et brûlé en place de Grève (AN, sect. jud., U 785, f° 279r). La sentence est exécutée le 28 novembre.