Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Nom: 
Dupuy
Prénom: 
Pierre
Date naissance: 
1582
Date mort: 
1651

Malgré leurs neuf ans d’écart, les existences des deux frères, Pierre et Jacques, sont si mêlées qu’il aurait semblé redondant ouvrir deux entrées à leur propos. Issus d’une famille de robins originaire de Saint-Galmier dans le Forez, ils sont les fils de Claude Dupuy (1546-1594), avocat au Parlement de Paris en relation avec tous les savants de son temps, et les neveux de Jacques-Auguste *De Thou. Jacques est filleul de Jacques-Auguste de Thou et Pierre est filleul du chancellier Pierre Ségnier et de Jean *Thuméry de Boissise Ils suivent tous les deux une formation juridique soignée sous la férule de Théodore Marcile puis d’Isaac *Casaubon et sont avocats en Parlement. Héritiers en indivision de la riche bibliothèque de leurs parents, Pierre y ajoute celle que lui lègue Jacques-Auguste De Thou (1616) et ils s’installent tous les deux dans l’hôtel De Thou, 6 rue des Poitevins. Pierre paye sa dette morale envers De Thou en travaillant, avec Nicolas *Rigault, à la continuation de son Histoire, publiée en 1620 et 1626. Dès 1620, en l’hôtel De Thou, les deux frères animent leur cabinet ou académie putéane qui réunit tous les gens de lettres partisans du système parlementaire et des libertés gallicanes. En 1621, à la mort de François *Pithou, Pierre est chargé par le roi d’en visiter le cabinet pour en séparer ce qui pouvait se rapporter aux droits du roi ; à cette occasion, Pierre est accusé de s’être emparé de travaux historiques de Pithou qu’il aurait publié sous son nom. A partir de 1630-1635, les frères Dupuy mettent en ordre des pièces fugitives qu’ils ont récupérées : Pierre est copiste des volumes 1 à 764 et Jacques est copiste des volumes 765 à 798. Le 11 février 1645, ils rachètent à Nicolas Rigault sa charge de garde de la bibliothèque du roi avec logement de fonction, rue de la Harpe, où ils transportent leurs collections bibliothécaires. La bibliothèque Dupuy comprend à leurs morts 9 000 imprimés, 282 manuscrits et 832 mémoires écrits de leurs mains et qui constituent la collection Dupuy de la bibliothèque du roi puis de la BnF. Outre un certain nombre de volumes de lettres autographes, la collection Dupuy comprend de nombreux volumes de documents copiés dans des dépôts d’archives ou chez des particuliers. Ainsi, le 23 septembre 1645, Ismaël Boulliau (un de leurs rabatteurs de manuscrits) écrit de Venise : J’ay faict le marché des manuscrits pour monsieur vostre frère … .
On citera les volumes de leur collection : Dupuy 111 : Lettere [autographes] del R. P. Maestro Paulo da Venetia dell’ordine de’ Servi ; [Pierre] Dupuy 251 : R. P. Pauli Veneti Epistolæ LXII, ad Iac. Leschasserium ; [Pierre] Dupuy 663 : Lettere del R. P. M. Paolo di Venetia dell’ordine de’ Servi al signor Gio. Hotman de Villiers francese (1609-1613) ; [Jacques] Dupuy 766 : Lettres italiennes de fra Paolo escrites a Monsieur de Lisle Grolot depuis l’XI decembre 1607 iusques au 2 sept. 1618. Il y a en suitte quelques lettres du mesme a Monsieur Gillot.
&