Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Nom: 
Menino
Prénom: 
Ottavio
Date mort: 
†1617

né à San Vito al Tagliamento et mort à Padoue. Professeur de droit canon à l’université de Padoue, il est juge à Ceneda à partir de 1606 et sert la République de ses conseils pendant l’Interdit. Auteur de poésies latines et d’oraisons de circonstances : In Henrici III, Galliarum et Sarmatiae regis... ad urbem venetam adventum [Venetiis, Guerraea, 1574], pour le passage du roi Henri III à Venise ; Ad Clementem VIII, pont. max., de Ferraria recepta Octavii Menini oratio, [Venetiis, A. Muschii, 1598], Ad Paulum V. pont. max. pro Republica Veneta. Oratio [Venetiis, 1607]. Comme consulteur, en 1607, il publie un De immensa Curiæ Romanæ potentia moderanda ad principes christianos qui a été traduit en français par I.L.F.P. en 1616 : Advertissement et exhortation aux princes chrestiens de moderer la trop grande puissance de la cour romaine et un panégyrique à la gloire de Leonardo Donà qui lui vaut —sur ordre de Rome- d’être chassé de la résidence de l’évêque de Ceneda, où il logeait. Il s’installe à Venise.