Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Nom: 
Ribetti
Prénom: 
Pietro Antonio
Date naissance: 
1554
Date mort: 
1610

né à … et mort à Rome. Sarpi le cite toujours par son titre « l’arcidiacono », car il a été archidiacre et vicaire général de la cathédrale de Venise pendant l’interdit ; ce qui a fait de lui l’autorité religieuse la plus éminente puisque Francesco *Vendramin était patriarche élu mais pas encore consacré. Alors, il fut l’un des sept théologiens mineurs qui ont assisté Sarpi dans la rédaction du Trattato dell’Interdetto. Dès qu’il a été consacré, le patriarche a choisi son vicaire en la personne de Scipione Bonaverio, ce qui automatiquement écarté Ribetti, qui a mal vécu cet isolement. Quand la Curie a voulu lui faire rendre des comptes et, dans l’espoir de se justifier, il s’est rendu le 3 décembre 1608 (lettres 1608-12-09 à Groslot et à Foscarini) à Rome. Sarpi raconte sa fin tragique (1609-01-06 à Groslot), le 26 novembre 1610, par empoisonnement lors d’un dîner chez le pape (lettres 1610-12-07 et 1610-12-21 à Groslot). Plus tard, Sarpi évoque —avec une satisfaction peu dissimulée— la disgrâce du camerier du pape, Marcantonio Tani, qui aurait été l’empoisonneur (lettre 1613-04-09 à Groslot).