Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Fratri Paulo veneto Ordinis servorum Observantium

            Quas ad me misisti conclusiones1, gratissimæ mihi fuerunt ; et si enim plurimum pollere te ingenio facile cognovi ex his quæ alias Bononiæ coram doctrissimis viris tam docte tam sapienter disputasti, gaudeo tamen quod nostris monitis et consiliis2 maiora etiam et graviora in dies de vertute et doctrina tua argumenta præbeas. Quod si ab isto ingenii tui acumine et literis quibus es insignitus non distabit vitæ probitas ac morum honestas, simulque iactantiam evitandam et humilitatem amplectendam duxeris, non dubito quin veram laudem apud omnes consequaris. Ego quamdiu eris is, quem te fore confido, et a mea in te benevolentia nuncquam cessabo, et omnibus oficiis ornandum te et augendum curabo.

Fac valeas et meis verbis præceptori tuo salutem plurimam dicas.

  • 1. La formation des jeunes moines au sein du studium comporte des disputes scolastiques c'est-à-dire la soutenance de thèses, à l'occasion des chapitres généraux, devant l'assemblée générale de l'Ordre (ou de la Congrégation de l'Observance) et en présence de l'évêque du lieu. Le 17 mai 1567 à Bologne lors du chapitre de l'Ordre, le jeune Paolo Sarpi âgé de 15 ans a défendu devant le cardinal-archevêque Gabriele Paleotti des thèses De prædestinatione et reprobatione dont il lui aurait, ensuite, envoyé le texte. Paolo Prodi, Il cardinale Gabriele Paleotti, vol. II,  Roma, Edizioni di storia e letteratura, 1967, p. 421. Le cardinal Paleotti a participé activement au tout récent concile de Trente dont il a rédigé un Journal.
  • 2. Suite à la dispute scolastique de 1567, l'évêque Paleotti a exhorté le très jeune Sarpi à se consacrer à des thèmes plus graves.
texte_alternatif
TypeCopie
Chiffrementnon chiffrée
SignatureNon signée
Lieu

Bologne

Source

ASBo, Archivio Isolani Lupari, F.31, f. 103r

Editions précédentes
  • Inédit