Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Amplissime Domine

Divini muneris fuit, quod pro veritata gladijs ad mortem petitus, servatus fuerim. Utinam plura et graviora pati detur, modo in Dei gloriam et veritatis testimonium. Quod vero ea minuta quæ, ut paupercula evangelica e meis sportulis protuli, pijs probentur, id eorum humanitatis et charitatis est, qui non expendunt quid veritati debeamus sed quid pro loco et tempore nobis licuerit. Operum nostrorum una est commendatio, quod ab ijsdem interitui destinata et devota sunt, a quibus et auctor.
Dominum de *Licques, solida pietate et virtute ornatum, summa cum iucunditate excepi, charissimum habui, teque in illo coluj. Non poterat maiori commendatione ad nos venire quam titulo alumni tui. Utinam Deus illo diutius frui donasset. Ille redit ad te, narraturus nostris verbis qui affecti simus, quæ hic agantur quæ speranda et quæ timenda. Illum consiliorum nostrorum, et inprimis observantiæ erga te meae testem esse volui.
Deum veneror ut te, Amplissime Domine, suorum profectibus diutissime servet, nobisque etiam gratiam largiatur, ut quae ex Scriptuarum et sanctorum Patrum penu depromis, hic evulgari possint.
Venetiis, 4 octobris 1608
Humillimus et devotissimus servus

 

1. Les Mémoires et correspondance politique de Duplessis-Mornay pour servir à l'histoire de la réformation et des guerres civiles et religieuses en France, sous les règnes de Charles IX, de Henri III, de Henri IV et de Louis XIII, depuis l'an 1571 jusqu'en 1623 ont été réunis et copiés sur son ordre par ses secrétaires René Chalopin et Jules Meslay, dirigés par le fidèle Jean *Daillé. L'ÖNB de Vienne conserve le manuscrit 6189 du fonds Marco Foscarini : Copies de lettres ecrites par le père Paul a Mr Du Plessis Mornay prises sur les originaux par Mr [Jean de *Jaucourt] de Villarnoul, seigneur de la Forest-sur-Seure (Ex fido et probo exemplari descripsi). Cette lettre (n° 20) est au feuillet 41v. Après plusieurs visites à Sarpi, Daniel de Licques est rentré en France, porteur de cette lettre ; les échanges entre Sarpi et Duplessis-Mornay se sont prolongés par l'intermédiaire de divers voyageurs de passage et, surtout, de Pierre *Asselineau.
2. Le volume 368 des Mémoires de l'an MDCVIII-IX et X porte le sous-titre : La négotiation de Venize.
texte_alternatif
TypeCopie
Scripteur

1

Chiffrementnon chiffrée
Signature

signée

LieuVenise
Source

BU Sorbonne, ms 3682, f. 6r-v.

Editions précédentes
  • M. Busnelli, 1931, II, lettre I, p. 205,

  • G. da Pozzo, 1982, lettre IV, p. 563-565.