Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Amplissime domine

Licet mihi perspectum sit inutilia consilia humana ad Dei gloriam promovendam, et melius fore si quæ possumus agentes Deo rectum committeremus; attamen is sum non possum ab humanis abstinere. Fertur legato Angliæ qui Venetijs est succedendum; si rex Angliæ mitteret legatum religionis romanæ cæptis obesset.
Religionis reformatæ aliquo zelante indigeremus, tu si quid poteris valdè profuerit. Ego tecum breviter et pro libertate qua uti comessisti. Uno verbo nulla re magis Roma lædetur quam si plures principes religionis reformatæ cum Italis tractent, et hinc incipendum.
Vale.

Si rex Franciæ mutarurus legatum suum destinasset aliquem affectu ad religionem reformatam propenum, nil melius nam professione non facesset rex.
Venitiis, 26 maij 1609

 
 
 
1. Les Mémoires et correspondance politique de Duplessis-Mornay pour servir à l'histoire de la réformation et des guerres civiles et religieuses en France, sous les règnes de Charles IX, de Henri III, de Henri IV et de Louis XIII, depuis l'an 1571 jusqu'en 1623 ont été réunis et copiés sur son ordre par ses secrétaires René Chalopin et Jules Meslay, dirigés par le fidèle Jean *Daillé. L'ÖNB de Vienne conserve le manuscrit 6189 du fonds Marco Foscarini : Copies de lettres ecrites par le père Paul a Mr Du Plessis Mornay prises sur les originaux par Mr [Jean de *Jaucourt] de Villarnoul, seigneur de la Forest-sur-Seure (Ex fido et probo exemplari descripsi). Cette lettre (n° 22) est au feuillet 42r.
2. Le volume 368 des Mémoires de l'an MDCVIII-IX et X porte le sous-titre : La négotiation de Venize. Peut-être en référence au projet d'installer à Venise une nouvelle Genève.
texte_alternatif
TypeCopie
Scripteur

1

Chiffrementnon chiffrée
Signature

non signée

LieuVenise
Source

BU Sorbonne, ms 3682, f. 38r.

Editions précédentes
  • La Fontenelle, 1825, X, lettre CC, p. 329,

  • F.-L. Polidori, 1863, lettre LXXII, p. 246-247,

  • M. Busnelli, 1931, II, lettre III, p. 206.