Skip to main content

Avertissement

Ce site est en construction. Son contenu va croître progressivement au fil du temps. Vos remarques nous intéressent !

Venerande Pater

Tuas, Venerande Pater, accepi octava decembris datas; recrearunt viscera mea, ut bis terve legisse non sit satis. Scripsi in Bataviam, ut clarissimus Thomas Contarenus3 omnia obvia nanciscatur.
In Germaniæ ut opus evangelij quod in Stiria elanguit additis calcaribus promoveatur. Solum admoneo, ratum paratum nil, quod cupias omittere quod possis, [et video sane, Mi Domine, quam strenue hoc agas]4, sed ignosce mihi ut prudentia tua ardorem meum mitigat, ita prudentiam tuam ardor meus interdum exacuat, cum utrumque ad Dei unius gloriam collineet.
Cætera, ex Asselinæo5 nostro commodius. Te Deus omnipotens spiritu suo dirigat, benignitate sua protegat, ad prostibuli romani exitium.
Vale.
Salmurii, 16 ianuarij 1610

 

 

1. Les Mémoires et correspondance politique de Duplessis-Mornay pour servir à l'histoire de la réformation et des guerres civiles et religieuses en France, sous les règnes de Charles IX, de Henri III, de Henri IV et de Louis XIII, depuis l'an 1571 jusqu'en 1623 ont été réunis et copiés sur son ordre par ses secrétaires René Chalopin et Jules Meslay, dirigés par le fidèle Jean *Daillé.
2. Le volume 368 des Mémoires de l'an MDCVIII-IX et X porte le sous-titre : La négotiation de Venize. Peut-être en référence au projet d'installer à Venise une nouvelle Genève.
3. Voir Notices biographiques : Tommaso *Contarini.
4. Passage oublié par son copiste et ajouté en marge par Philippe *Duplessis-Mornay.
5. Voir Notices biographiques : Pierre *Asselineau.
texte_alternatif
TypeCopie
Scripteur

1

Chiffrementnon chiffrée
Signature

non signée

Lieu

Saumur

Source

BU Sorbonne, ms 3682, f. 122v.

Editions précédentes
  • La Fontenelle, 1825, X, lettre CCCXIV, p. 507,

  • M. Busnelli, 1931, II, lettre VI, p. 230-231.